Revenir

Cau de les Guilles

Route POI
Environnement
Autres
Fichier

Introduction

C'est dans cet abri que l'on trouve les traces de vie humaine les plus anciennes de Roses. Situé à l'abri de la tramontane, il aurait été choisi par de petits groupes de chasseurs-cueilleurs pour se réfugier temporairement d'un climat glaciaire tardif, ils pouvaient y faire du feu et produire des lames de pierre taillée qu'ils utiliseraient ensuite comme projectiles de chasse.

Les  fouilles menées à bien font apparaître que ce lieu a été occupé surtout à la fin du paléolithique, par la civilisation magdalénienne (15 000-9 000 av. J.-C.). De ces premiers hommes, on a surtout retrouvé des outils en silex tels que burins, lames et grattoirs. On a aussi retrouvé des vestiges provenant d'autres périodes préhistoriques et protohistoriques.

Cet abri naturel, formé de deux cavités, a été utilisé de façon sporadique par les différentes civilisations qui ont occupé les environs jusqu'à la fin de l'Âge de Bronze (900 av. J.-C.). Dans d'autres abris proches, on a aussi retrouvé des vestiges archéologiques témoignant de la mise à profit de ces derniers comme lieu de sépulture sur cette dernière période.

Images