Revenir

LES MUSÉES DE SANT CUGAT – LE MUSÉE DU MONASTÈRE

Visit
Musées
Fichier

Description

L’édification du monastère de Sant Cugat d’Octavià remonte au IXe siècle, dans le contexte de l’expansion du monachisme bénédictin dans les comtés catalans sous l’impulsion de la monarchie française. Au cours des Xe et XIe siècles, la communauté de Sant Cugat connaîtra une grande croissance et aura une forte influence politique et spirituelle au sein du diocèse et du comté de Barcelone. En 1931, il a été reconnu bien culturel d'intérêt national.

Le cloître du monastère contient l'un des ensembles les plus remarquables de sculpture romane de Catalogne et du style roman en général. On sait qu'il a été construit en 1190 et comporte la signature du maître Arnau Cadell, ce qui atteste qu’il a vécu dans le monastère.

L'ensemble des bâtiments du monastère royal se composent de l’église avec le clocher, du cloître et de ses dépendances attenantes. Devant l'église se trouve le bâtiment du palais de l'abbaye. Les autres éléments de l'ensemble sont le Portal Mayor (portique majeur) et la Cruz de Término (croix de délimitation territoriale). Autour de l'enceinte, vers le sud et l'est, se trouve le mur de l'ancien rempart.

À Sant Cugat se trouve un musée d’art nouveau et moderne ; un musée décentralisé, avec plusieurs sièges dans différentes parties de la ville, qui composent le réseau des musées de Sant Cugat. Son siège principal est le musée du monastère. Cet espace accueille une exposition permanente qui explique l'évolution architecturale du monastère, ainsi que les aspects les plus significatifs de la vie de la communauté bénédictine. De plus, vous trouverez des expositions temporaires sur différents thèmes.

Le cloître du monastère contient l'un des ensembles les plus remarquables de sculpture romane de Catalogne et du style romain en général. Il s’agit des 144 chapiteaux qui composent la cour. Œuvres d’un niveau artistique élevé et soignées jusque dans leurs moindres détails, elles sont l’œuvre du maître Arnau Cadell comme vous pouvez le voir sur l'inscription où il est identifié comme le créateur du cloître, ce qui est insolite dans un contexte médiéval.

Photo: Manè Espinosa / Sant Cugat del Vallès

Images
Évaluations
No votes yet
Évalutations avec commentaires Publier note